Bain d’huile cheveux : les bons gestes + recette pousse des cheveux

Photo de plusieurs huiles végétales pour réaliser un bain d'huiles capillaire

Non, faire un bain d’huile ne signifie pas qu’il faut noyer sa crinière dans un bol rempli d’huiles… bien au contraire ! Il s’agit plutôt d’un soin capillaire permettant de bénéficier des nombreux bienfaits des huiles végétales. C’est LE soin par excellence pour des cheveux en bonne santé. Mais quelles huiles choisir ? Comment bien appliquer le bain d’huile et le rincer ? Aujourd’hui, je vous donne toutes mes astuces pour un bain capillaire réussi ! Ma recette de bain d’huile spécial pousse des cheveux est également disponible à la fin de l’article. Premier conseil : Prenez des notes !

Pourquoi faire un bain d’huile pour les cheveux ?

Les huiles végétales sont des merveilles de la nature. Grâce à leur composition riche en céramides végétales et en acides gras, elles pénètrent au cœur de la fibre capillaire pour des cheveux nourris, forts et protégés face aux agressions extérieures. Chaque huile possède également ses propres composants et donc différentes propriétés pour les cheveux. Par exemple, l’huile de ricin contient de l’acide ricinoléique qui a une action sur la croissance des cheveux. Tandis que l’huile de roquette contient de l’acide érucique connu pour gainer et fortifier la fibre capillaire.
Il est donc nécessaire de connaître les besoins de ses cheveux, et les propriétés des différentes huiles végétales pour un bain d’huile maison sur-mesure !

Les huiles végétales à privilégier selon son type de cheveux

Vous vous demandez sûrement quelles huiles choisir pour faire votre bain capillaire. Tout d’abord, sachez que vous pouvez utiliser n’importe quelle huile, quel que soit votre type de cheveux. Certaines huiles végétales sont simplement plus adaptées aux besoins des différents cheveux. Je rajoute également qu’il est préférable de choisir des huiles biologiques et de première pression à froid afin de profiter un maximum de leurs vertus.

Flacon d'huile avec pipette

3 huiles pour les cheveux secs, abîmés et/ou cassants

  • BAOBAB : L’huile végétale de Baobab est riche en acides gras insaturés ce qui permet de nourrir la fibre capillaire en profondeur. Elle compense le manque de corps gras. C’est aussi un embellisseur capillaire. En effet, elle apporte un coup d’éclat aux cheveux secs pour une chevelure brillante et protégée.
  • CACAY DE COLOMBIE : L’huile de Cacay de Colombie contient de l’acide linoléique (oméga-6). Cette huile possède donc des propriétés nourrissantes et adoucissantes.
  • KUKUI : L’huile végétale de Kukui est connue pour pénétrer facilement au cœur de la fibre capillaire. C’est donc un excellent ingrédient pour nourrir et démêler les cheveux fragilisés.

2 huiles pour les cheveux bouclés ou crépus

  • BROCOLI : L’huile végétale de Brocoli nourrit les cheveux sans les alourdir et apporte une brillance exceptionnelle grâce à sa teneur en acide érucique. Elle est souvent comparée au silicone en rapport à son action gainante, idéale pour des boucles rebondies. Enfin, son effet lissant permet de venir à bout des frisottis.
  • PRACAXI : L’huile de Pracaxi contient de l’acide béhénique qui en fait un excellent conditionneur capillaire. Elle est connue pour démêler les cheveux et les assouplir, contrôler les frisottis et dessiner les boucles.

2 huiles pour lutter contre les cheveux gras

  • JOJOBA : L’huile végétale de Jojoba contient de l’acide gadoléique (oméga-9) qui est proche du sébum humain. C’est donc l’huile parfaite pour rééquilibrer les cheveux gras en normalisant la produit de sébum. Elle pénètre facilement dans la fibre capillaire afin de nourrir les cheveux sans les alourdir.
  • NEEM : L’huile de Neem exerce une action purifiante puissante idéale en cas de cuir chevelu gras. Elle l’adoucit et l’apaise par la même occasion.

3 huiles végétales pour booster la pousse des cheveux

  • RICIN : L’huile de ricin est l’ingrédient phare pour favoriser les pousses des cheveux (mais aussi des cils et des ongles). Elle doit sa réputation a la présence d’acide ricinoléique dans sa composition.
  • MOUTARDE : L’huile de moutarde contient de l’isothiocyanate d’allyle qui procure un effet chauffant puissant. Cela exerce une action tonifiante sur le cuir chevelu et permet de stimuler la pousse des cheveux. Cette huile est également connue pour lutter contre la chute des cheveux.
  • FENUGREC : Cette huile végétale, comme celle de moutarde, est utilisée pour favoriser la croissance des cheveux et limiter leur chute. Mais l’huile de Fenugrec permet aussi d’apporter force, vitalité et volume à votre jolie crinière.

La meilleure huile pour lutter contre les pellicules

  • BAIES DE LAURIER : L’huile de baies de Laurier possède des vertus purifiantes et restructurantes. Ainsi, elle aide à lutter contre les pellicules tout en apaisant les cuirs chevelus irrités.

2 huiles pour dire adieu aux cheveux ternes

  • ARGAN : L’huile d’argan possède de nombreux acides gras et antioxydants. Elle est réputée pour apporter de la brillance et de l’éclat aux cheveux fatigués.
  • COCO : L’huile de coco (ou huile de noix de coco) est l’huile multifonction par excellence du fait de ses nombreuses propriétés. Elle est idéale pour les cheveux ternes et secs, car elle nourrit et lisse la fibre capillaire pour une chevelure soyeuse et brillante !

Bien évidemment, il s’agit d’une liste non-exhaustive. Il existe de nombreuses autres huiles qui peuvent être adaptées aux besoins de vos cheveux. Si une huile particulière vous fait de l’œil, n’hésitez pas à vous renseigner sur ses propriétés. Enfin, si vous avez envie de faire un bain d’huile capillaire, mais que vous croyez ne pas avoir ce qu’il faut sous la main, pensez à l’huile d’olive ! En effet, cette huile végétale n’est pas réservée qu’à un usage culinaire. Riche en vitamine E et en oméga-9, cette huile apaise le cuir chevelu tout en renforçant la fibre capillaire pour une chevelure brillante !

Application du bain d’huile et fréquence d’utilisation

Pour votre bain d’huile, vous pouvez associer une ou plusieurs huiles végétales selon les effets recherchés. Il existe d’ailleurs des préparations toutes faites comme l’huile de soin cheveux bio de la marque Aroma-zone. Ce produit associe 8 huiles végétales pour nourrir, fortifier, discipliner et faire briller les cheveux.
Adaptez la quantité d’huile à votre longueur et masse capillaire. Pour mes cheveux bouclés et mi-longs, j’utilise une à deux cuillères à soupe maximum. Règle d’or : Vos cheveux doivent briller, mais pas dégouliner d’huile. Lorsque votre préparation est prête, faites-la chauffer dans vos mains afin de maximiser les bienfaits des huiles. Ensuite, avant votre shampoing, appliquez-là sur votre cuir chevelu et réalisez un massage crânien (au niveau des racines des cheveux). Puis, faites descendre l’huile sur les longueurs et les pointes. Enfin, laissez agir une heure (au minimum) ou toute la nuit, si le cœur vous en dit ! Vous pouvez enrouler vos cheveux dans une serviette douce ou un bonnet chauffant pour ouvrir les écailles des cheveux et ainsi profiter au mieux des vertus des huiles végétales.

Pour ma part, je réalise un bain d’huile deux fois par mois. Mais la fréquence dépend de l’état de vos cheveux, de leur porosité… Pour connaître la fréquence idéale, il n’y a pas 35 solutions : Testez et observez vos cheveux après le rinçage !

Comment bien rincer le bain d’huile ?

Photo de dos shampoing cheveux

C’est peut-être l’étape qui vous fait le plus peur : le rinçage. Si vous avez déjà osé le bain d’huile, vous êtes peut-être ressorti de la douche avec des cheveux ultra gras et poisseux. Pas d’inquiétude, ça m’est aussi arrivé ! Souvent, c’est parce qu’on a eu la main lourde lors de l’application ou que les huiles utilisées ne conviennent pas à nos cheveux. Si vous avez utilisé la bonne quantité d’huiles et que celles-ci sont adaptées à votre chevelure, ça ne devrait plus vous arriver. Mais je vous donne quand même quelques astuces pour un rinçage efficace et sans mauvaise surprise !
Premièrement, mouillez abondamment vos cheveux. Vous le savez sûrement, mais l’eau et l’huile ne font pas bon ménage. En effet, l’huile crée un film gras à la surface du cheveu, ce qui fait glisser l’eau. Je prends donc soin de bien mouiller mes cheveux tout en décollant les racines avec mes doigts.
Pour le lavage, choisissez un shampoing liquide doux et naturel. Pour ma part, j’aime beaucoup ceux de Lavera qui nettoient les cheveux sans les agresser. En temps normal, un shampoing suffit. Mais pour les bains d’huile, surtout si j’ai utilisé des huiles végétales épaisses comme celle de ricin, j’en fais un deuxième. J’utilise également la brosse stimulante pour le cuir chevelu de la marque Cut by Fred. Ses picots en silicone permettent d’activer la microcirculation du cuir chevelu, mais également de décupler les effets des shampoings et des soins. Mon shampoing mousse beaucoup plus lorsque je l’utilise, c’est flagrant ! Vous pouvez, si vous le désirez, utilisez un shampoing solide. Pour ma part, je vous le déconseille, car je trouve qu’il est plus difficile de les faire mousser et de répartir le produit sur les longueurs. Je n’ai pas forcément envie de passer 4 heures à l’étape shampoing. Cependant, si vous avez les cheveux courts, le shampoing solide reste une bonne option !
Enfin, pour le rinçage, réalisez à nouveau un massage crânien pour aérer les racines et ne pas oublier le moindre recoin. Insistez notamment au niveau des tempes, derrière les oreilles et la nuque. Un indice : quand les cheveux crissent, c’est tout bon.

Ma recette de bain d’huile pour la pousse des cheveux

Concernant ma coupe, j’alterne entre cheveux très longs, et cheveux courts au carré. Mon dernier tour chez la coiffeuse date d’ailleurs de quelques mois. J’ai profité de ce moment pour donner une vingtaine de centimètres de mes cheveux à l’association Fake Hair Don’t Care. Cette association réalise des perruques pour les personnes atteintes d’un cancer. Et comme souvent, quand je les coupe, j’ai déjà hâte de retrouver mes cheveux longs ! Pour cela, je mise sur des compléments alimentaires pour booster la pousse en interne. Et je réalise également des soins externes pour stimuler la croissance des cheveux !
Dans un bol, je mélange deux cuillères à café d’huile de jojoba, une cuillère à soupe d’huile de ricin et une cuillère à soupe d’huile de moutarde. L’huile de jojoba est une excellente base. En effet, elle pénètre facilement la fibre capillaire et a un fini « sec ». Elle est aussi réputée pour lutter contre la chute des cheveux. Comme vu précédemment, les huiles végétales de ricin et de moutarde, quant à elles, nourrissent, fortifient et favorisent la croissance des cheveux.
Je réalise le mélange juste avant de l’utiliser. Mais si vous préférez, vous pouvez augmenter les quantités et versez le tout dans un flacon pour obtenir un produit prêt à l’usage !

Cheveux colorés : Bain d’huile, bonne ou mauvaise idée ?

Bonne idée, mais attention à bien choisir la ou les huiles à appliquer avant de vous lancer ! En effet, un bain d’huile capillaire va permettre de nourrir et renforcer les cheveux agressés par la coloration. Cependant, certaines huiles sont réputées pour désengorger la couleur. C’est notamment le cas de l’huile de coco.

Quelles sont vos huiles végétales préférées pour une chevelure de rêve ?

Ces articles peuvent vous intéresser

31 commentaires

  1. Ton article tombe à pic pour moi, j’ai fais un carré au mois de septembre et bien qu’il a quand meme poussé, je rêve à nouveau de cheveux longs. Merci pour tes conseils

    1. Hello,
      Je suis contente qu’il te soit utile 🙂
      Je sais exactement ce que ça fait ahah ! J’ai fait un don de cheveux en octobre et j’ai déjà hâte de retrouver de la longueur !

  2. Pour ma part, j’utilise souvent les huiles, même pouces enfants. L’huile de ricin et celle de marula font merveille !

  3. coucou, très intéressant ton article, je ne fais pas de bain d’huile mais je serais tentée par celle au Baobab. mes cheveux sont secs et de temps en temps cela pourrait leur faire un bien fou. merci.

    1. Coucou,
      Si tu ne ressens pas le besoin ou l’envie de faire un bain d’huile, tu peux aussi mettre quelques gouttes d’huiles sur tes longueurs et pointes entre deux shampoings 🙂

  4. Hello,
    Comme j’ai des cheveux normaux qui n’ont pas de besoin particulier, je ne fais rien ( juste un shampoing naturel). Par contre, ma fille a les points secs et dernièrement, elle s’est mis au masque, ce qui a eu un effet très positif sur sa chevelure. Elle n’a encore jamais utilisé d’huile car elle aune nature de cheveux gras.

    1. Hello,
      Top si tes cheveux sont déjà beaux sans soin particulier 🙂
      J’avais les racines grasses pendant des années également ! Et comme je l’explique dans l’article, il y a justement des huiles adaptées qui vont permettre de réguler la production de sébum afin d’avoir les cheveux gras moins rapidement (c’est le cas de l’huile de jojoba par exemple). Si elle a quand même peur de mettre de l’huile sur son cuir chevelu, elle peut déjà essayer d’en mettre une petite quantité sur ses pointes sèches 🙂

  5. Coucou,

    Alors je n’ai jamais fait de bain d’huile, car j’ai les cheveux ultra fins, qui prennent déjà toute la poussière qu’ils trouvent. J’ai peur que ça ne graisse trop mes cheveux. J’avais essayé des huiles en application sur la pointe, mais obliger de relaver derrière à chaque fois tellement ça faisait effet gras.

    Belle journée,
    Laura – Happy Lobster

    1. Coucou,
      Oui, je comprends :/
      Quelle quantité mettais-tu sur tes pointes ? Tes cheveux ont peut-être besoin d’une toute petite quantité pour ne pas être saturés… C’est aussi possible que les huiles utilisées soient trop lourdes ou épaisses pour tes cheveux fins 🙂 As-tu essayé l’huile de jojoba ou d’argan ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.